Toronto versus Montréal: le blogue MNM tranche sur le sujet!

Nul doute qu’au hockey, la compétition entre Montréal et Toronto est féroce. Dans cette rivalité continuelle, j’ai profité de la présence d’artistes torontois pour nous parler de nos différences culturelles.
 Dáirine Ní Mheadhra du Queen of Puddings Music Theater qui fait, me dit-elle, chaque année le voyage Toronto-Montréal, me brosse le portrait de deux peuples avec des sensibilités très distinctes. Elle était la chef d’ensemble pour le concert « Beauty dissolves in a Brief Hour » le 21 février à la Chapelle historique du Bon-Paster.

Voici, extrait d’une entrevue faite le  21 février, un regard extérieur sur la musique contemporaine québécoise qui me rend fière d’en faire partie!

 Quand est-ce que la collaboration avec la SMCQ a débuté?

Ça faisait longtemps qu’on connaissait la SMCQ – et Walter [Boudreau], évidemment. Il nous a demandé de collaborer pour la première fois je pense il y a deux ans. C’est merveilleux  et fantastique pour nous de venir à Montréal parce que même si notre compagnie est basée à Toronto, en esthétique, dans l’âme et en perspective on est définitivement plus « Québec » qu’ « Ontario ».

De quelle manière?  

De quelle manière?… Premièrement, la plupart des compositeurs dont on commissionne des œuvres sont de Montréal et notre sensibilité est plus québécoise.

Ça m’intrigue…
Oui!… j’essaye de l’expliquer… C’est probablement parce que je suis Européenne et mon esthétique et mon goût viennent premièrement et avant tout de ce genre, ou de cette perspective [européenne], j’imagine qu’on peut dire.
Je pense que ce que j’essaye de dire c’est qu’au Québec, tout n’est pas textuel, les choses peuvent être plus poétiques, un peu plus abstraites. Ça n’a pas besoin d’être tout le temps naturaliste… C’est la différence que je perçois. Et je pense que dans notre compagnie, nous avons la liberté … c’est comme ça qu’on est, nous ne prenons pas les choses au pied de la lettre, et en voyageant ici, je me sens choyée… et ça me donne l’impression que c’est parfaitement acceptable d’être comme on est.


[…]

Jouez-vous seulement de la musique contemporaine?

On ne fait que de la musique contemporaine. En fait, il y a à peu près 12 ans on a commencé à faire uniquement de la musique contemporaine canadienne, à commander des œuvres canadiennes. Parce que j’étais fixée par l’idée que quand j’étais en Irlande, je ne connaissais pas grand-chose sur la musique contemporaine du Canada. Elle n’avait pas une forte voix à l’extérieur du pays.  Je connaissais Murray Schafer [R. Murray Schafer, père de « l’écologie acoustique », voir bio ici], mais autrement…
Alors quand je me suis installée au Canada et que j’ai découvert tous ces bons compositeurs et chanteurs canadiens, je n’ai qu’une idée depuis : de faire connaître leur musique à l’extérieur du Canada.

Est-ce que cette envergure a marché? Connait-on davantage les compositeurs canadiens à l’extérieur du pays? Connait-on davantage les compositeurs québécois à l’extérieur du Québec? 

Certainement, dans le monde de la musique contemporaine, je pense que les gens connaissent les compositeurs québécois… oui… Le Canada est plutôt un petit monde, on se connait tous. Mais à l’extérieur de Canada, on a encore beaucoup de chemin à faire!
Je pense que le Québec a un meilleur lien avec le monde à l’extérieur du Canada. Parce que je pense que le focus et les subventions gouvernementales au Québec se prêtent à bâtir des liens entre le Québec et l’Europe. Il y a beaucoup plus de va et viens et beaucoup de plus subventions. Et beaucoup plus d’appréciation du rôle que peut avoir la culture dans la vie de chacun.

[…]
___

Il ne nous reste plus qu’a résoudre le conflit entre les deux équipes de hockey.

Mais ça, ce sera peut-être pour un prochain billet…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :