Walter rockera ce soir avec DJ P-Love

J’ai l’impression d’incarner mes parents quand je regarde les prochains concerts du festival. « On en est à inviter des DJ maintenant dans la salle de concert? »

Belle initative de la part des organisateurs: n’est-on pas effectivement dans une ère de popularité des DJ?
DJ P-Love travaille depuis un moment avec Nicole Lizée, compositrice qu’il va interpréter ce soir – ils ont étudié ensemble dans le programme de musique à McGill. Jeune trompettiste, il quitte le monde acoustique pour la pratique des tables tournantes ayant été inspiré, comme beaucoup de jeunes dans les années 90, par les DJ Kid Koala et A-Track en intégrant toute l’éducation musicale qu’il a reçue à McGill à son jeu de DJ.

Un DJ dans un ensemble, ça joue quoi? Un peu de Van Halen, de Barbara Streisand, de Duran Duran. Pour ceux qui ne sont pas des fans de cette musique pop rock, le tout est adroitement intégré aux sons acoustiques des musiciens traditionnels. Loin d’être un concert opposant technologie nouvelle et sons traditionnels, DJ P-Love se voit plutôt comme les cymbales qui ponctuent le concert.

De sa belle voix chaleureuse de l’autre bout du fil, Paolo Kapunan, de son vrai nom, m’explique que la décision de se mettre aux tables tournantes a été difficile pour ses parents – je ne pense cependant pas qu’il le regrette, et nous non plus!

La République
25 février, 19h Salle Pierre-Mercure

Publicités

2 responses to “Walter rockera ce soir avec DJ P-Love

  • HommeDeJava

    Concert La République / De Staat … le retour de « l’Infonie »

    Ce soir, 24 février, j’ai assisté au concert de la SMCQ intitulé « La République » d’après l’oeuvre « De Staat » du compositeur Louis Andriessen la pièce maîtresse du programme qui offrait également d’autres très agréables et émouvantes surprises.

    J’étais en très bonne compagnie car un siège me séparait de Raoul Duguay le grand poète Abitibien et ami de Walter Boudreau, le directeur artistique et chef de la SMCQ. Une amitié de plus de 40 ans, qui date des « soirées infoniaques » et des concerts-événements du groupe musical « l’Infonie » vers la fin des années 60 (http://www.qim.com/artistes/biographie.asp?artistid=391)

    Le concert de ce soir s’inscrit dans la grande tradition infoniaque, mêlant des éléments de musique contemporaine, l’ensemble vocal mixte VivaVoce, des instruments rock avec une batterie, des guitares électriques et la musique électronique avec le DJ P-Love aux tables tournantes.

    Et les fameuses surprises!

    Entre autres, « Four2 » une pièce pour choeur de John Cage d’une grande rigueur comportant comme toutes les oeuvres de Cage des éléments aléatoires. Cette pièce d’une grande beauté demandait au chanteurs de l’ensemble VivaVoce de se coordonner sur la base de chronomètre et de signes de la main pour signaler leur respiration.

    Également remarquable, la pièce « This will not be televised » de Nicole Lizée pour orchestre et DJ où j’ai constaté qu’un bon DJ pouvait lire une partition…

    Ce concert présenté dans le cadre du festival Montréal Nouvelles Musiques (MNM ou M&M 😉 m’a fait vivre de très beaux moments, pleins d’émotions, d’étranges découvertes et de surprises…

  • Alexia

    Merci beaucoup pour ce commentaire sur le concert!

    Les étranges découvertes sont souvent les plus délectables…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :